Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

La Potée lorraine

Cette semaine, un plat en adéquation avec le temps, un plat qui réchauffe !

Tout le monde connaît la potée... Comme bon nombre de dénominations culinaires, le nom nous vient du contenant, le pot en terre cuite dans lequel on la faisait cuire à l’origine.

Il y a de nombreuses variations régionales, voire locales dans toutes les régions d’Europe. En Belgique, la Potaye gaumaise, la potée liégeoise, en allemagne Grün-Kohl et en France la potée auvergnate, berrichonne, bourguignonne, gasconne, bretonne, champenoise, comtoise, limousine, normande, morvandelle, savoyarde, alsacienne et celle qui nous intéresse cette semaine et que je dédicasse au Lorrain de la Vallée : la potée lorraine, plus connue sous le nom de «potaye» ou «eintopf».

Comme beaucoup de plats lorrains, telle la quiche, cette recette est facile à réaliser : il vous suffit d’avoir suffisamment de patience car sa cuisson à feu doux est longue...

La suite de cet article et la recette sont réservées aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Recette publiée dans Le Crestois du 20 janvier 2023

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.