Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

Bienvenue au Gasoline Palace !

Grâce à trois amis d’enfance, l’ancien garage automobile de Saoû commence une nouvelle vie. Elysean Fields, groupe culte New-Yorkais, s'y produira le 31 mai.

Le garage automobile de Saoû avait fermé depuis longtemps, les propriétaires étaient partis à la retraite. Un temps occupé par les bureaux de Markus bières, puis délaissé, ce local majestueux, en plein cœur de Saoû, tombait peu à peu dans l’oubli...

Et puis un soir, trois vieux copains d’enfance du village, Laurent, Nico et Mick, se mettent à rêver : et si nous reprenions le lieu pour en faire quelque chose à notre goût ? Un endroit vivant, où nous aurions plaisir à recevoir nos amis et rigoler un coup ?

Le pari était lancé ! Mais une fois l’acquisition des lieux faite, il ne restait plus de budget pour son aménagement, nos trois loustics étaient fauchés ! Alors ils ont retroussé leurs manches et tout s’est fait au système D.

Première décision du trio : faire renaitre les volumes d’origine du garage et lui donner un nom en rapport avec son ancienne fonction, pour que les nouveaux villageois sachent et que les anciens puissent s’en souvenir avec émotion.

Sans véritable budget, le travail de rafraîchissement a été colossal. Heureusement, nos trois compères sont astucieux et bricoleurs. Et les villageois, séduits par le projet, ont apporté toute l’aide, conseils et dons qu’ils ont pu au fil des mois. De vieux lits-bateaux ont fourni les planches pour le comptoir, la déco s’est faite de bric et de broc en allant fouiller dans les greniers, les outils ont été empruntés à droite à gauche... Tout le monde a apporté sa pierre à l’édifice et le village bruissait de ce drôle de projet monté par trois farfelus s’activant comme des fous dans l’ancien garage.

Il ne se passait pas un jour sans qu’un Saounien ne passe la tête à l’intérieur, s’arrête discuter un moment ou donne des conseils. « Nous avions tellement de visites que, certains jours, nous passions plus de temps à discuter qu’à travailler, rigole aujourd’hui Laurent. Mais ça nous faisait vraiment plaisir de sentir un tel enthousiasme autour de notre projet ».

UN UNIVERS VINTAGE

Le chantier a débuté le 19 février 2021 et l’ouverture officielle s’est faite le 14 avril 2022. Il aura donc fallu plus d’un an de travail avant que le rêve de nos trois compères se concrétise.

Mais le jeu en valait la chandelle ! Avec une capacité d’accueil de 150 personnes, Gasoline Palace est exactement ce à quoi Laurent, Nico et Mick avaient rêvé : un lieu de brassage multi-générationnel pour échanger des idées, se relaxer, boire et grignoter un morceau.

La première chose qui surprend, quand on entre dans les deux vastes salles, est l’incroyable cohérence de l’univers créé, malgré un assemblage hétéroclite d’objets “vintages” de toutes sortes : une vieille machine à écrire, une platine vinyle, de vieux canapés en cuir, des tableaux du siècle dernier, des abats-jour bricolés dans des moules à gateaux... On pourrait passer des heures à fureter dans chaque recoin de cette caverne d’Ali-baba. Et pourtant rien ne choque dans le décor, tout semble exactement à sa place, et l’’ensemble est un vrai plaisir pour les yeux.

Dans un coin, une vieille platine vinyle a retrouvé sa jeunesse grâce à une cellule toute neuve et tourne quasiment en permanence. Les bacs à disques, à disposition, proposent un copieux choix d’albums souls, rythm and blues ou funks, des styles musicaux parfaitement en adéquation avec le lieu.

TOUT À APPRENDRE

Depuis l’ouverture du bar, les trois garçons sont sur le pont presque tous les jours et l’équipe s’est agrandie avec l’arrivée de Gaspard, le fils de Nico. Mais même s’ils sont ravis du succès de l’établissement, nos gaillards avouent tout de même un peu de fatigue. « Il faut comprendre que tenir un bar n’est pas notre métier d’origine, explique Mick, nous débutons complètement ! Il a fallu tout apprendre, trouver la bonne répartition des tâches, le bon rythme... alors même si c’est déjà ouvert, on s’estime encore un peu en phase d’expérimentation ! »

Un exemple : nos quatre amis ont décidé de faire des pizzas maison. Sauf que... ne s’improvise pas pizzaïolo qui veut ! Il a fallu s’équiper d’un pétrin, de fours à pizza, aquérir le savoir-faire auprès d’un professionnel et s’entraîner durant des semaines jusqu’à ce que le résultat soit enfin à la hauteur de leurs attentes. À ce sujet, une mise au point : « Nous ne sommes pas un restaurant ! Il n’y a pas de service à table. Le Gasoline Palace est avant tout un bar, on aime que les gens se déplacent dans le lieu, se rencontrent.. Alors pour les petites faims ou soifs, c’est plus sympa de venir chercher au comptoir ! »

Gasoline Palace se veut aussi un lieu événementiel, qui proposera régulièrement des concerts, des mix de DJ, des expos, des soirées à thème. Depuis son ouverture, quelques soirées ont déjà eu lieu (jazz, blues-folk...) et d’autres sont en préparation. Ce qui en fait... le deuxième bar culturel du village avec le Poney Fringant, situé à quelques centaines de mètres à peine. « Nous ne sommes pas en compétition avec les autres établissements, assure Laurent, ils ont tous bien accueilli notre projet et nous serons attentifs à harmoniser nos plannings pour ne pas nous faire mutuellement de l’ombre ». Le Poney Fringant et Gasoline Palace ont même organisé, il y a peu, un événement en commun : une soirée ciné-débat dont la projection s’est faite chez l’un et le débat chez l’autre !

La prochaine soirée concert du Gasoline Palace se tiendra mardi 31 mai (voir encadré) et nos quatre compères ont les yeux qui brillent : « Grâce à notre réseau d’amis, on a réussi à faire venir Elysian Fields, un groupe de rock alternatif New-Yorkais complètement culte ! Dans la liste officielle des dates de leur tournée européenne, au milieu de villes comme Bruxelles, Paris, Avignon ou Aurillac, il y a... Saoû ! C’est pas incroyable ça ? »

Philippe Multeau

Site : gasolinepalace.fr

CONCERT ELYSIAN FIELDS + MATT LOW

Mardi 31 mai à 20h - 17 €

elysian field

Elysian Fields, groupe culte new-yorkais, formé en 1995 autour d’Oren Bloedow (guitariste) et de Jennifer Charles (chant, instruments). Les mélodies sombres, mystérieuses et mélancoliques, teintées de jazz, et le timbre envoûtant de la chanteuse forment ce qui est appelé aux États-Unis le “rock noir”.

En première partie : Matt Low. Issu de la bouillonnante scène de Clermont-Ferrand, il a sorti son premier album solo entre pop et folk.

Réservation en ligne sur gasolinepalace.fr

Article publié dans Le Crestois du 27 mai 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.