Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

La route - John Hillcoat (2009)

Le film dont nous allons parler aujourd’hui est un de ces films qui marquent profondément le spectateur tant il est dur et éprouvant.

la route 3Adapté du roman de Cormac McCarthy (Prix Pulitzer de la fiction 2007), le film, sorti en 2009, raconte comment un père et son fils tentent de survivre dans un monde post-apocalyptique dans lequel la Terre est privée de soleil, d’animaux et de végétaux. Les quelques humains survivants errent sans but ou se regroupent en bande de pillards prêts à tout pour un peu de nourriture, même au cannibalisme.

Au milieu de paysages désolés et ravagés, Viggo Mortensen délivre une prestation habitée et remarquable dans le rôle de ce père torturé qui tente par tous les moyens de préserver son enfant de la barbarie qui les entoure et porte le film.

La meilleure manière de décrire ce long métrage est de laisser la parole à son réalisateur qui a déclaré comme note d’intention :

"Le film fonctionnera sur plusieurs niveaux, il pourra être lu comme le voyage métaphorique d'une âme, une fable, un conte de fées pour adulte sur la transmission des valeurs d'une génération à une autre, une histoire sur le caractère inéluctable de la mort et sur la plus grande peur des parents : la culpabilité et la douleur de laisser un enfant derrière eux (et par extension la peur que ressent n'importe qui à l'idée de se retrouver seul et abandonné). Ce sera aussi un avertissement, un conte moral sur la nécessité de faire prévaloir sur toute chose la bonté, la confiance, l'espoir et la foi face à l'horreur et la destruction imminente. Sur un autre niveau, le film pourra être vu comme une aventure épique, sombre, terriblement réaliste et viscéralement pleine de peur et de tendresse. Nous sommes tous les témoins d'une nouvelle époque de violents conflits mondiaux, et nous sommes tous hantés par le spectre d'une catastrophe environnementale à l'échelle globale qui entraînerait la fin de notre monde. La Route résonne donc dans notre psyché collective avec la force d'un cauchemar universel."

Une description parfaitement juste et qui donne une idée très précise du périple éprouvant, mais beau, qui attend le spectateur tout au long de cette route désolée.

Un grand film, mais à réserver à un public averti.

Olivier Chapelotte
Disquaire à la Fnac de Crest

LA ROUTE
Film de John Hillcoat (2009)
Disponible en DVD et Blu-ray

Article publié dans Le Crestois du 17 septembre 2021

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.