Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Ambroisie : une invasion symptomatique

La prolifération de cette plante hautement allergène n’est que peu endiguée. Pourtant des solutions existent.

Elle est visible partout, elle pique les yeux, fait éternuer, mais elle est aussi le symptôme de sols abimés et d’une augmentation de la concentration en dioxyde de carbone dans l’atmosphère. C’est l’ambroisie à feuilles d’armoise. En effet, d’après le média en ligne The Conversation, « diverses études ont montré une multiplication par un facteur 1,5 à 3 de la production pollinique due à une élévation du CO2 atmosphérique. Des travaux ont également révélé une croissance de l’ambroisie plus rapide et un allongement de la période de pollinisation ». Mais la fatalité n’est pas raison et il y a des solutions.

Tout d’abord, il est nécessaire de savoir que la problématique autour des allergies à l’ambroisie n’est apparue que dans les années 80...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 22 septembre 2023

Pour référencer l’ambroisie :
signalement-ambroisie.atlasante.fr

Avertissement : de nombreuses graines d’ambroisie sont présentes dans les graines à oiseaux et dans les semences à la ferme. Il convient donc de les vérifier.

Haut et bas de page Rubriques CELEBRE copie

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.