Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Philippe Gasparini : «La transition écologique ne se fera pas sans transition agricole »

Entretien avec le président de l’Université populaire du Val de Drôme (UPVD).

Pour cette nouvelle rentrée, l’Université populaire du Val de Drôme (UPVD) a choisi comme « fil rouge » le thème de la transition agricole et alimentaire. Sur les 78 cours programmés pour l’année 2021-2022, 18 seront consacrés à cette thématique, avec des intervenants de hautes volées.

Entretien avec Philippe Gasparini, le président de l’UPVD.

Le Crestois : Pourquoi avoir choisi ce thème ?

Philippe Gasparini : C’est le prolongement du fil rouge de l’année dernière, qui était la transition écologique. J’ai d’ailleurs été surpris de voir avec quelle facilité nous avons trouvé nombre d’intervenants et conférenciers sur ce sujet précisément, y compris au niveau local.

L.C. : Qu’est-ce que vous entendez par transition agricole et alimentaire ?

P.G. : L’idée, c’est que la transition écologique ne se fera pas sans une transition agricole et alimentaire. Un changement de notre mode d’alimentation est nécessaire pour limiter notre impact sur l’environnement et sur le déréglement climatique. Ça veut dire que toute la planète ne peut pas s’alimenter comme nous avons pris l’habitude de le faire...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 24 septembre 2021

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.