Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Un syndicaliste crestois auditionné par les gendarmes

F. Guimard est soupçonné d’avoir organisé une « manifestation non-déclarée ».

Un pallier a été franchi dans l’affaire des rythmes scolaires crestois. Une centaine de personnes se sont réunies le mercredi 7 juillet devant la brigade de gendarmerie de Valence où Florimond Guimard a été entendu, durant plus de deux heures, dans le cadre d’une « enquête préliminaire ». Le délégué syndical du SNUipp-FSU et professeur des écoles à Crest est « soupçonné d’avoir commis ou tenté de commettre l’infraction d’organisation d’une manifestation non-déclarée », est-il indiqué dans sa convocation.

Rappel des faits : le 27 avril, 100 % des enseignants étaient en grève à Crest, pour protester contre l’organisation municipale des rythmes scolaires...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 9 juillet 2021

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.