Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

« La réouverture nous met plus en danger que la fermeture »

Entretien avec Jean-Pierre Point, directeur du cinéma L’Eden, une semaine avant la réouverture des salles.

C’est comme si le temps s’était arrêté. Devant l’Eden, des affiches de films en date de l’automne dernier. Dans les salles, désertes depuis le 31 octobre, quelque paquets de confiseries et de pop-corns vides, signes qu’il y a six mois et demi, les cinéphiles fréquentaient encore cette vieille institution crestoise... Mais au-delà du calme apparant, c’est l’effervescence dans l’équipe qui anime le cinéma depuis l’annonce de la réouverture des salles, prévue le mercredi 19 mai.

À quelques jours de cette date attendue, entretien avec Jean-Pierre Point, le directeur de l’Eden.

Le Crestois : Après six mois et demi de fermeture, comment se porte l'Eden ?

Jean-Pierre Point : Tristement. Il n'y a pas beaucoup de cris ni de mouvements dans le cinéma... Mais dans cette période trouble, on n'est sûrement pas les plus mal lotis...

La suite de cet entretien est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Entretien publié dans Le Crestois du 14 mai 2021

UA-22506836-1

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.