Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

La majorité se fissure un peu lors du dernier conseil municipal

Le maire de Crest a dû modifier l’ordre du jour à la dernière minute pour éviter une fronde de ses élus...

C’était un moment attendu : le premier conseil municipal depuis la décision du Conseil d’État qui a validé, le 16 février dernier, l’élection d’Hervé Mariton lors du scrutin de juin 2020. L’occasion pour le maire d’asseoir sa légitimité et d’enterrer la hache de guerre avec l’opposition, alors que les précédentes réunions du conseil avaient été glaciales. Hervé Mariton n’avait sans doute pas prévu que les ennuis viendraient, cette fois-ci, de son propre camp...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 23 avril 2021

À lire également : Athénaïs Kouidri, une nouvelle élue dans l’opposition

UA-22506836-1