Tribunes : l'expression libre de nos lecteurs

                

Du Tricastin à la Chine

Tribune du 2 juillet 2021 de Madeleine Nutchey.

Pourquoi nous tromponsnous parfois d'ennemi ? Dans l'actualité, nous avons un Stéphane Bern, oui, le très sympathique Stéphane Bern, qui part en guerre contre qui ? Les éoliennes...

Elles dénaturent le paysage, ces méchantes, et le paysage, quel qu'il soit, c'est « notre patrimoine ». Alors que le nucléaire, on nous le répète depuis plus de cinquante ans, ne dénature absolument rien. Quand tout va bien dans le monde nucléaire, on ne construit que de belles tours de refroidissement et de magnifiques lignes à haute tension pour transporter les mégawatts. Des lignes évidemment soutenues par de gigantesques pylônes souvent érigés bien en vue sur le sommet des collines pour économiser un peu de câble (EDF pense à tout, sauf à les enterrer, comme en d'autres pays, car ça serait trop cher et il vaut mieux gaspiller beaucoup de milliards dans une tentative d'EPR).

Sur le plan de l'esthétique, là, on ne sait pas encore... Pour ce que l'on connaît, en revanche, on peut aller visiter Pripiat, à côté de Tchernobyl, ou bien les plages de Fukushima, des coins touristiques sans éoliennes à l'horizon.

Mais c'est sûr, en France, tout ira bien. D'ailleurs, l'actualité nous apprend aussi que les problèmes de maintenance de nos vieux EPR sont exportés en Chine... Et le Tricastin, est-ce si loin de la Chine ?

Madeleine Nutchey

Tribune publiée dans Le Crestois du 2 juillet 2021

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.