Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

Une histoire de cerises

Un conte de printemps d’Alain Landy.

Il était une fois, presque dans la forêt de Saoû, il y a de cela très longtemps… La Mère Jacqueline vit seule avec son chat et n’a jamais trouvé de mari, peut-être à cause de son mauvais caractère comme le répètent toutes les mauvaises langues de la région. La Mère Jacqueline habite une maison très modeste à la sortie du village de Saoû et sa seule fierté est un énorme cerisier qui trône dans sa cour.

Chaque année, à la bonne saison, l’arbre regorge de fruits, tous plus sucrés les uns que les autres. La Mère Jacqueline pourrait se contenter de ces cerises pour être heureuse. Mais, dès qu’elles sont mûres, lorsque la vieille dame fait sa sieste, tous les enfants du village pénètrent dans la cour et viennent se régaler de ces fruits délicieux. La Mère Jacqueline a beau les surveiller, les enfants sont toujours plus nombreux, toujours plus rusés et toujours plus gourmands, tant et si bien que la vieille dame ne goûte presque jamais une seule de ses cerises !

Un jour, un homme sale, ivre et en guenilles, vient cogner à sa porte...

La suite de ce conte est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Conte publié dans Le Crestois du 7 juin 2024

Haut et bas de page Rubriques CELEBRE copie

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.