Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

Le chemin des Huguenots s'allonge

D’Allex à Beaufort, en passant par Vaunaveys et Cobonne, l'itinéraire de randonnée va passer plus longuement chez nous.

La persécution des réformés de France et du Piémont au XVIIème siècle génère un mouvement de révolte et de violence dans le pays. Beaucoup de protestants vont devoir fuir et ils passeront par un itinéraire qui, depuis plusieurs années, a été rétabli et élargi, pour devenir l’itinéraire «Sur les Sentiers des Huguenots ». A travers ces sentiers de randonnées, il s'agit de mettre en évidence l'histoire et le patrimoine culturel européens. Quatre pays sont traversés par le cheminement de ces fuyards, l'Allemagne, L'Italie, La Suisse et la France. Le trajet français promeut le patrimoine attaché à ce temps de notre histoire . L'association « Sur les pas des Huguenots »veut assister les randonneurs sur ces parcours. En France, le sentier part de Poët Laval, passe par Die, Grenoble, Chambéry, Aix les Bains pour finir à Genève, en direction de Berne en Suisse.

Le sentier existant passe par le trajet historique des fugitifs sur 374km en vingt neuf étapes. Dans la région, les Cévenols, en route pour l'exil, sont passés pour partie par Le Pouzin où ils ont traversé le Rhône. Ensuite, leur trace se perd à Vaunaveys La Rochette et se retrouve à Die. Un trajet est établi par Cobonne et Beaufort-sur- Gervanne. Ce cheminement correspond aussi au passage des exilés de la vallée de la Drôme vers le col de Menée.

Aujourd'hui 80% des sentiers sont balisés avec des indications de visites à faire hors sentier, comme la Tour de Crest à trois heures de marche de Vaunaveys. Ce sont de nombreux itinéraires de petite randonnée dans le cadre du plan départemental de promenades et de randonnées. Le parcours passe, tour à tour sur le GR9 ou par d'anciennes voies romaines. Tous les chemins existants ont un statut public et, à terme, l'idéal serait de créer un GR spécifique, ce qui sera étudié avec le comité départemental de randonnées pédestres.

Ce nouveau tracé a été validé le 25 juin par le président de l'association nationale « Sur les pas des Huguenots », Michel Degrand- Guillaud, hébergeur à Poët Laval, Jean Louis Hilaire, vice président de la CCVD, Johannes Melsen, initiateur du tracé et Jean Noël Couriol, historien de grande ressource pour ce projet. Il sera en place pour la nouvelle saison de randonnée, fin octobre début novembre...
(...)

La suite de cet article est à lire dans Le Crestois du 17 juillet 2015.

UA-22506836-1