Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

Don't look up, déni cosmique

Porté par un casting exceptionnel, ce film est une féroce critique de l'inaction des gouvernements face à l'extrême urgence du changement climatique. Une claque !


dont look up 3Salut à tous, et bienvenue dans le choix du disquaire !

Ceux qui suivent sa carrière de près le savent : Leonardo Di Caprio, en plus d'être un immense acteur, est également un ardent défenseur de l'écologie (création d'une fondation pour la défense de la biodiversité et des droits humains, mécénat et dons de plusieurs millions de dollars à des associations caritatives, co-production de documentaires sur le changement climatique, etc).

Rien d'étonnant à ce qu'on le retrouve en tête d'affiche du film qui nous intéresse aujourd'hui et qui parle justement de changement climatique (il a d'ailleurs activement participé à l'écriture du scénario).

Le film raconte comment deux astronomes (interprétés avec brio par Leonardo Di Caprio et Jennifer Lawrence) découvrent qu'une comète géante va percuter et détruire la Terre dans quelques mois et essayent d'avertir l'opinion publique mais se heurtent à la désinformation, au déni et aux sarcasmes du monde médiatique et politique comme du grand public, ainsi qu'à la cupidité et à l'inaction de la présidente des États-Unis, complètement asservie par le puissant créateur d'une grande entreprise technologique.

Le film est ainsi une féroce critique de l'inaction des gouvernements face à l'extrême urgence du changement climatique, mais se fait également un plaisir d'égratigner au passage les nouvelles technologies, les réseaux sociaux, la télévision, les starlettes de la musique pop/Rnb, ou encore les dirigeants américains. Sacrément culotté (d'autant que le film est produit par Netflix, géant américain de la vidéo à la demande), tant les critiques sont acerbes et cinglantes. Preuve de la pertinence du propos, le film est encensé par les scientifiques du monde entier, en particulier les climatologues.

Porté par un casting exceptionnel (en plus des deux acteurs principaux, on retrouve Cate Blanchett, Meryl Streep ou encore la star montante Thimotée Chalamet), doté d'une liberté de ton incroyable et habité par une conviction inébranlable en son sujet, Don't look up se révèle un excellent film, original et nécessaire, et l'une des premières claques de 2022.

Olivier Chapelotte
Disquaire à la Fnac de Crest

Don't look up, déni cosmique
Film d'Adam McKay (2021)
Disponible sur Netflix

Article publié dans Le Crestois du 14 janvier 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.