Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

Une passion : réparer violons et violoncelles

L’atelier Michon à Crest est tenu par Elsa Vidon, artisane d’art aux mains d’or, qui répare, retape et rénove avec passion…

Elsa Vidon accueille l’instrument avec un respect tout particulier. Elle le sort de son étui avec délicatesse, l’observe et l’inspecte méticuleusement. Posé sur sa table, elle commence le nettoyage de l’instrument, le caresse avec un premier produit qui enlève les poussières incrustées dans le bois. Ce bois coupé finement dans de l’épicéa, de l’érable, de l’ébène ou du palissandre constitue le fond, la table et les éclisses. C’est la boîte dans laquelle le son se créé sous les fils de l’archet qui glisse sur les cordes.

L’instrument est usé par son âge, il a mal vécu un séjour au grenier ou s’est cassé sous un choc inopiné. Alors "l’infirmière" luthière lui donne tous les soins nécessaires. Mais elle n’est pas magicienne ! Parfois, l’état du violon est désespéré. Cet instrument dont l’étui trahit son âge, a été sorti de sa léthargie pour être transmis à un jeune violoncelliste de la famille. En effet, le grand-père jouait, puis l’instrument s’est retrouvé un peu oublié jusqu’à la révélation d’un petit-fils qui se prend de passion pour le violon. Quelle fierté de pouvoir transmettre cet instrument !

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 7 août 2020

UA-22506836-1