Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Les commerces "non-essentiels" trinquent encore

Forcés de baisser le rideau à nouveau, les commerçants repassent, de guerre lasse, au "click and collect".

Un pénible retour à la réalité après un week-end de trois jours quasi estival. Depuis le début de la semaine, les températures sont à nouveau glaciales, tandis que le moral des commerçants « non-essentiels » est, quant à lui, en berne.

Après le congé pascal placé sous le signe de la tolérance, les mesures annoncées par Emmanuel Macron le mercredi 31 mars sont désormais strictement appliquées, et concernent l’ensemble du territoire : les déplacements sont limités à dix kilomètres – sans attestation requise – autour de son domicile, avec une marge de tolérance, notamment pour effectuer des achats, comme l’a confirmé le ministre des Transports...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 9 avril 2021

UA-22506836-1