Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

            

Où et comment se vit la démocratie locale ?

Tribune de Jean-Luc, lecteur du Crestois. Lettre ouverte aux lecteurs et à Ensemble pour Crest sur la démocratie en période confinée

Questions ouvertes à toi, lecteur, et à Ensemble pour Crest

Face à la nouveauté de la situation, chacun individuellement a du mal à se projeter et à imaginer. Caciques élus et experts sont paralysés ou se chamaillent. Pourtant les détresses se multiplient et les urgences sont innombrables. Individuellement je nous sens démunis devant l'énormité de la situation, mais je crois qu'à plusieurs, on peut se compléter, se renforcer et mieux y voir. Ensemble pour Crest semble l'outil démocratique idéal pour la construction collective d'une pensée et d'une action choisie par les habitants de Crest. L'essence même de cette liste n'est-elle pas d'être un support pour l'intelligence collective ? C'est du moins ce que j'ai compris.

Alors en tant qu'habitant de Crest, comment suivre la construction de cette pensée et de cette action ? Ensemble pour Crest propose des commissions thématiques de travail, mais celles-ci semblent restreintes aux "engagés" puisqu'elles ne partagent publiquement que les résultats de leurs cogitations, pas les débats, les essais et les erreurs, les corrections, les étapes, la progression : la vie quoi. Ne devrait-il pas, d'ailleurs, y avoir une commission "Participation Citoyenne" dans les commissions de Ensemble pour Crest ?

On ne se parle plus au café, on ne se voit même plus qu'à distance au marché, on ne se réunit plus. Où et comment se vit la démocratie locale ? Sûrement pas au supermarché ou sur Amazon. Quelles sont les alternatives aux outils internet de masse (Facebook et consorts virtuels) pour avoir localement un débat et construire une pensée ? Pensée créative et nécessairement nouvelle, vu la crise, et qui nécessite donc un effort d'accouchement particulier.

Ne faudrait il pas obtenir le droit d'affichage pour les communications citoyennes, sur les divers supports d'affichages, dans le respect scrupuleux de bonnes conditions sanitaires et donc en favorisant la dispersion des lieux d'affichage plutôt que leur concentration ? Et plus encore que les murs, désormais très peu fréquentés, ce sont les pages du journal municipal qu'il faut désormais partager, bientôt j'espère, et logiquement, dans cette situation entre deux scrutins, en proportion égale aux votes du premier tour ?

Je pose ces questions à Ensemble pour Crest et aux lecteurs du Crestois, où j'espère à l'avenir trouver des réponses. Le Crestois semble aussi pouvoir avoir une une place importante dans le nouveau lien citoyen local.

Bisous

Jean-Luc

UA-22506836-1